Tapisseries

Le musée MOU retrace le riche passé d'Audenarde. Le parcours muséal transporte le visiteur à l'époque florissante de cet artisanat textile. Du XVe au XVIIIe siècle, la cité scaldienne était réputée pour la qualité de ses tapisseries. C'est surtout au XVIe siècle que la production et l'exportation mondiale de ce produit de luxe atteignent leur apogée. Audenarde était alors l'un des plus grands centres de la tapisserie, avec Arras, Tournai, Bruxelles, Gand et Bruges.

Soyons chauvins et fiers de notre passé ! La qualité des tapisseries d'Audenarde est sans égale en Flandre. Ces créations de renom se reconnaissent à leur marque de tisserand exclusive. La réputation des « verdures », spécialités de la région, a même dépassé les frontières.

La ville étoffe régulièrement sa collection de tapisseries. En 2019, l'administration a encore remis la main sur un butin disparu, une scène rare et historique de la série « L'histoire d'Alexandre » datée de 1582. L'œuvre, vendue aux enchères à New York, peut désormais être admirée au MOU, le musée de la Ville.

Conseil : les mardis et jeudis après-midi, il est possible d'assister à la restauration des tapisseries à la faveur de démonstrations